« Sécuridrome » OGM / GWO

Ordre Général Mondial / General World Order

poésie & installations sonores/poetry & sound installations


exploration des ritournelles sécuritaires & préventives contemporaines

exploration of contemporary safe & preventive tunes



direction artistique, scénographie & textes: Franck Laroze - création sonore: Charles-Eric Péard

voix: Aurélie Le Roc'h, Airy Routier, Sylvie Clémençot, Adèle & Guillaume Laroze, Franck Laroze, Charles-Eric Péard

réalisateur multimédia temps réel #3: Arthur Lecaron - administration: Sylvie Clémençot

curateur: Pierre Bongiovanni - aide construction décors: Kevin Roncero

coproduction: EvidenZ & Maison Laurentine/festival D'abord les forêts Opus 2


du 3 juillet au 25 septembre 2011




L’installation sonore « Sécuridrome OGM (Ordre Général Mondial) » questionne sur le mode du détournement ludique notre rapport au « préventif » et au « sécuritaire » qui ne cessent d’envahir nos sociétés occidentales depuis une dizaine d’années. Un cercle, constitué de douze transats et parasols équipés de hauts parleurs, invite à une tranquillité illusoire. À coups de « ensemble » ou « pour votre sécurité », des ritournelles obsédantes y sont diffusées en boucle. Que l’on se place en périphérie de cette « bulle anesthésiante » à l’ombre d’un parasol, ou en pleine lumière au centre de ce dôme sonore, nul ne peut se soustraire à ces commandements doucereux : ne les sécrétons-nous pas nous-mêmes, piégés par un langage qui tournerait désormais à vide ? « Ensemble en cercle » ou « seul encerclé », aucune échappatoire ne semble possible ; sinon la fuite hors de ce cercle social infernal.

The sound installation "Sécuridrome OGM (General World Order)" questions, on the mode of playful diversion, about our relationship to "preventive" and "security" that continue to invade our Western societies over the past ten years. A circle, consisting in twelve chairs and parasols equipped with loudspeakers, calls for an illusory peace. By dint of "together" or "for your safety", haunting refrains are broadcasted in loop. That we sit on the outskirts of this "anesthetic bubble" in the shade of a parasol, or stand in full light in the center of this dome of sound, no one can escape from these sweet commandments : do we not secrete them ourselves, trapped in a language that would now turn empty ? "Together in one circle" or "one circled by others", no escape seems possible, otherwise the flight from this infernal social circle.


(cliquer sur le composite pour accéder à la galerie photos)


Cartes/cards Sécuridrome OGM / GWO

(cliquer sur les images pour les agrandir)




© EvidenZ - Franck Laroze - cepSound, 2011 - tous droits réservés/all rights reserved