INTERVENTIONS


CONFERENCES - COLLOQUES

ACTIONS POLITIQUE & CULTURELLE



CDN 13 vents, Appel de Montpellier, 17/12/2009 - Conférence Scène 2.0, Villeurbanne, 22/03/2011 - Conférence de presse festival D'abord les forêts/Opus 2, Paris, 01/06/2011



2011
Intervention à la conférence de presse du festival D'abord les forêts/Opus 2 au Musée de la Chasse/Hôtel de Mongelas (Paris, 3° arr.), le 1er juin 2011, à propos de l'installation sonore OGM - Ordre Général Mondial, de Franck Laroze & cepSound, présentée à la Maison Laurentine du 3 juillet au 25 septembre 2011 (voir la vidéo).

Participation/intervention à la Conférence Scène 2.0 "ENTRE RÉEL ET VIRTUEL: L'ESTHÉTIQUE RENOUVELÉE À L'ÈRE NUMÉRIQUE ?" (CCO - J.P. Lachaize à Villeurbanne, 22/03/2011, avec l'Université Lumière Lyon 2 & dans le cadre du festival Théât’Réalités), avec: Franck Laroze, Joris Mathieu, Maude Ligier, Guillaume Gherrak et Pj Pargas. Sites: blog Scène 2.0 - Facebook - theatre-contemporain.net télécharger: plaquette (PDF) - programme (PDF) - affiche - Voir: clip vidéo

2010
Participation le 7 mai au théâtre d'Arras aux Rencontres autour de l'écriture de plateau organisées par la Compagnie Plastilina / Jean Bankofski avec Bruno Tackels, Isabella Soupart, Christophe Huysman, Martine Cendre et François Leymarie (annonce dans La Voix du Nord).

2009
Coordonnateur du pôle communication du Collectif de l'Appel de Montpellier Pour une éthique du théâtre public (suite à la nomination de Jean-Marie Besset au CDN de Montpellier): intervention lors de la journée du 17 décembre 2009 au CDN des 13 vents.

2008
Sonde 01#08 : « Les mutations de l’écriture sous l’impulsion des technologies numériques »
Participation au colloque à La Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon/CNES, avec d’autres auteurs contemporains, en présence d’universitaires & professionnels du Spectacle vivant et du Livre (lire la contribution).

2007
Conception & rédaction du projet « Pour un théâtre du XXIème siècle ».

2006
Participation au Forum « La nouvelle critique sociale » à la MC2 de Grenoble organisé par La République des idées, avec Le Monde, Esprit, France Culture, Alternatives économiques, etc. Invité à l’atelier « Arts de la scène » animé par Bruno Tackels, avec Thierry Roisin, Christian Schiaretti, Emmanuel Ethis.

Dans le cadre des débats DADVSI : conception & rédaction pour le secrétariat national à la Culture du PS, avec Maître A. Gitton, puis promotion du rapport (analyses & amendements) « Pour une solution équitable » (débat sur France Culture dans Tout arrive d'Arnaud Laporte).

2005
Pourquoi écrire avec les nouvelles technologies ?
Allocution & débat organisé par Jean-Pierre Han & Françoise Vuillaume, en présence d’autres auteurs, lors des « Rencontres d’été professionnelles » de La Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon/CNES & du Festival d’Avignon 2005.

Nouvelles technologies & fonctionnement cérébral
Allocution prononcée le 25 novembre au colloque « Période #01 – La révolution numérique dans les arts » à l’invitation d’ « art_Mature concept » (Nîmes, Conseil Général du Gard).

2004
Conditions de production dans l’hybridation des arts vivants & des nouvelles technologies
Allocution prononcée à l’Université d’Artois (Arras) à l’invitation d’Alain Vuillemin, chercheur enseignant au CERTEL (Centre d'études et de recherches sur les textes électroniques littéraires).

2003
« L’art numérique : un potentiel non exploité à Paris » : rapport de participation en tant que directeur d’EvidenZ aux travaux du CODEV (Conseil de Développement Économique Durable de Paris) sur l’emploi numérique à Paris (p. 122 à 126).

2002
Commentaires sur la vacuité, Mouvement.net, 02/12/2002
Longue réaction argumentée sur Mouvement.net, en défense du critique Bruno Tackels attaqué par Alain Françon, dir. du Th. national de La Colline, et de son équipe suite à la parution d'une critique justifiée à propos de leur spectacle raté Skinner de Michel Deutsch.

Les conditions de production de la poésie numérique en France : aspects & enjeux
Allocution prononcée à l’Université d’Arras (département des Arts & nouvelles technologies sous la direction d’Alain Vuillemin) en tant que cofondateur de la Cie Incidents Mémorables & directeur artistique de l'association EvidenZ.

Nouvelles textualité & nouvelles technologies
Conférence au Centre Georges Pompidou à l’invitation de la BPI en tant qu'administrateur de la revue EvidenZ -

2001
La représentation de la « pensée de mort » dans le théâtre occidental
Débat dans le cadre de Lire en Fête théâtre organisé par le Centre National de Théâtre & le Centre National du Livre (Théâtre de l’Odéon, Paris) autour de la création de Huntsville, l’ordre du monde au TGP/CDN de Saint-Denis en octobre - novembre 2001.

2000
Penser sera toujours se mettre en rupture
Allocution, sur la peine de mort aux USA & la « pensée de mort en Occident », devant la Commission des Affaires Étrangères de l’Assemblée Nationale.

De l’interaction entre le bicaméralisme cérébral humain & les avancées des technologies numériques : le « cybercapitalisme », une évolution inéluctable ?
Conférence devant l’Université des Hautes Technologies de Bourgogne (Département des Sciences cognitives, Dijon), autour de la création de H Manifeste(s), cab@ret politique au TnDB/CDN Dijon-Bourgogne lors des 11èmes Rencontres internationales de théâtre.

1999 - 2001
Cofondateur et secrétaire général du collectif des Cies du TGP avec d'autres artistes, chargé des discussion budgétaires avec les tutelles publiques pour préserver le projet « Théâtre citoyen » de Stanislas Nordey et les créations des 38 compagnies théâtrales programmées lors de la crise financière que traversa cet établissement.

1998 - 2000
Mobilisation d’artistes, organisation d’événementiels & lectures de Huntsville, la honte du monde contre la peine de mort aux USA (en partenariat avec «Amnesty international», Julia Wright, etc.).


« Lire en fête - Théâtre », Th. de l'Odéon, Paris, octobre 2001




« Les nouvelles technologies seront au théâtre du XXIème siècle ce que le projecteur de scène fut au théâtre du XXème siècle:

un moyen de renouveler le rapport au jeu d'acteurs, à l'espace, au temps, à la dramaturgie et à la mise en scène; pas de révolution, mais une évolution inéluctable afin que les arts vivants continuent de sonder leur époque et de s'adresser aux spectateurs d'une voix en phase avec leur temps. Un moyen de les rendre encore et toujours plus vivants. »