retour Présentation ACR



Présentations des participants




Franck LAROZE
– auteur & metteur en scène (site : http://www.evidenz.fr)

producteur délégué ; spécialiste des montages hybrides textuels & multimédia.

Son travail interdisciplinaire de poète dramatique engagé, confrontant sa pratique de l’écriture aux nouvelles technologies appliquées au spectacle vivant, explore les enjeux biopolitiques du monde contemporain. Son écriture théâtrale entre poésie et liturgie s’inscrit dans une recherche de « nouvelles textualités » et d’une écriture de plateau propres au théâtre postdramatiqueAu théâtre, il a cofondé avec Georges Gagneré la Cie Incidents Mémorables (nouvelles écritures scéniques en temps réel) qui a créé plusieurs de ses textes dont H Manifestes, cab@ret politique (TnDB/CDN Dijon, 2000) ou Huntsville, l'Ordre du monde (Théâtre Gérard Philipe/CDN de Saint Denis, 2001), et assuré la dramaturgie d’Espaces indicibles (La Filature, Scène nationale de Mulhouse & Théâtre National de Strasbourg - Musica, 2007). Il a conçu la manifestation de poésie électronique éleKtropoétiK(Rendez-vous électroniques - Centre Pompidou & CICV, 2000), et dirige EvidenZ, structure de production de « nouvelles textualités » avec laquelle il a créé poetiK politiK Koncept (Théâtre Molière - Maison de la Poésie, 2005) et produit le vidéopoème Des unis vers(DVD, éd. Incidences,2007). Il a publié plusieurs ouvrages de poésie & de théâtre, des aphorismes & entretiens, et dans diverses revues. Essayiste, il a publié des articles dans « Libération » et il s’est investi dans l’évolution du droit d’auteur à l’ère numérique en concevant le rapport « Pour une solution équitable » lors des débats DADVSI (2006).

Note : Montage de citations en italiques de Thomas Hahn (UBU, Scènes d’Europe – European stages n°24/25, 2002), David Sanson (Mouvement.net, 2005) et Bruno Tackels (Arts & nouvelles technologies, éd. L’Harmattan, 2007).

Bio complète (avec bibliographie, spectacles, presses) : http://www.evidenz.fr/wiki/tiki-index.php?page=cvflaroze







comédienne franco-allemande & journaliste culturelle. Tout en rencontrant des SDF depuis plusieurs années, elle travaille à un texte sur la vie dans la rue.

Aurélie YOULIA est biculturelle franco-allemande et trilingue français / allemand / anglais. Au théâtre elle a travaillé avec Jacques Rebotier, Christian Colin, Philippe Adrien, Christian V. Treskow, Jean-Louis Jacopin, René Jouneau, Jean-Luc Paliès. Elle enregistre également en radio pour France Culture et en TV pour ARTE. Elle joue au cinéma dans Betty Fisher et autres histoires de Claude MILLER ou encore Le cantique de la racaille de Vincent RAVALEC. Elle est aussi intervenante en pratiques théâtrales en milieu scolaire et en milieu d'entreprise en France et en Suisse, est membre des séminaires du « Festival des Nouvelles Pièces d’Europe 2006 » (Wiesbaden, R.F.A.) et est journaliste culturelle au festival de théâtre franco-allemand «Perspectives 2007» (Saarbrücken, R.F.A.). Elle a participé récemment au Festival de Théâtre de Berlin (Berliner Theatertreffen 2008) et à des recherches dramaturgiques et mises en espace au Théâtre des festivals de Berlin sur « L’espace et ses enjeux ».



 



artiste sonore ; interpénétration de nappes sonores concrètes & musicales.

Après un mémoire sur « Les effets du sonore sur la perception visuelle dans l’art contemporain », il travaille à la mise en place de soirées, festivals et expositions artistiques, notamment avec l’association RadioFG/Global Tekno ou avec la co-création des collectifs Inoui et Asphalte Plage. Il réalise par la suite plusieurs pièces sonores pour des expositions artistiques. Il a collaboré notamment avec les artistes vidéastes, programmeurs et plasticiens du collectif Ultralab pour qui il réalise les musiques des logiciels artistiques Videopainting #3 et Videopainting #4 de l’artiste japonais Icon Tada, œuvres numériques dont l’image et le son évoluent de manière aléatoire et infinie. Il réalise également les musiquesd’un jeu vidéo détourné et d’un montage vidéo dans le cadre de l’exposition Diorama III Galerie Magda Danysz (Paris). Plus récemment, son travail s’oriente vers une poésie sonore auxrythmiques et mélodies hypnotiques avec la mise en musique de textes dont il est l’auteur (L’obsédé, La première danse, Et dire…, Ô ma, etc.).